In or Out #23 : Le sac Jerricane de Chanel

Karl Lagerfeld met sa créativité au service d’un message politique, en présentant lors de son défilé Croisière 2014/2015 à Dubaï un sac en forme de jerricane d’essence. Lors de chacun de ses défilés, la maison Chanel exploite un objet qu’elle personnalise pour faire honneur au pays qui l’accueille. Le lien est ici évident, mais délicat, dans ce pays où les sources pétrolières font la puissance des Émirats Arabes Unis.

jericane4

Karl se défend :  » C’est mon idée d’un Orient idéalisé, mais un Orient pour tout le monde  » ou encore  » Il n’y pas de folklore. C’est une idée de ce que l’Orient peut inspirer en matière de mode « .

jericane1Mais qu’en est-il d’imaginer ce sac bidon à notre épaule ?

Côté buzz on dit oui, côté mode, le non s’impose. La matière plastifiée et la couleur dorée donne un aspect clinquant trop peu raffiné L’aspect structuré et indestructible viennent détruire le confort au porté.

En bref, on ne lui trouve pas vraiment de qualités esthétiques, des idées ?

Publicités